Catherine

Diagnostiquée en 2009

Catherine est tombée malade d’un cancer du sein en 2009. Après une première prise en charge réussie, elle a dû faire face à deux récidives. Auteur d’un blog « Les crabes dansent au Croisic » depuis 2013, elle souhaite sensibiliser davantage sur le cancer du sein métastatique. Voici son témoignage.

Le Diagnostic de Catherine

Je m’appelle Catherine. J’ai été diagnostiquée d’un cancer du sein en 2009. J’ai été soignée classiquement et puis j’ai été tranquille quelques années. J’ai récidivé en 2012. De ce fait, j’ai eu une chimiothérapie, une ablation des ovaires cette fois et une nouvelle hormonothérapie. Malheureusement j’ai récidivé il y a quelques jours, c’est tout frais. En même temps, c’est une bonne chose cette interview car avec le recul, ça pouvait permettre de montrer le visage de quelqu’un qui est métastasé, qui a une bonne mine et qui est malade.

Cette récidive-là, je ne l’ai pas vécue comme la première. On se dit qu’on n’a pas de bol mais en même temps, comme on a déjà réussi à atteindre le stade de la rémission, je me suis dit que j’allais y arriver une deuxième fois. On s’en remet plus vite, c’est ça la différence.

Famille & Amis

Mes enfants avaient 5 ans et 2 ans en 2009. On cherche des mots simples pour leur dire à cet âge-là. Aujourd’hui j’attends qu’ils m’en parlent. Il faut qu’il y est un événement dans le quotidien ou quelque chose qui fasse qu’on en parle ensemble.

Gestion de la maladie

Je pense qu’on ne gère pas la maladie. Je pense qu’on ne la combat pas. Moi, je ne pars pas en guerre contre le cancer. J’ai l’impression de partager mon corps avec la maladie. Il n’y a pas de combat. Ce sont des idées reçues.

Santé & Alimentation

Mon hygiène de vie est restée la même. J’avais déjà une bonne hygiène de vie avant le cancer. Je marche tous les jours, j’ai un chien, il faut le sortir, c’est mon meilleur coach. Je continue à nager. Je prépare mes plats moi-même. Rien n’a changé !

Vie professionnelle & Finances

Je ne travaille pas mais j’ai une vie qui me permet de gagner ma vie. J’ai eu ma maladie quand j’étais déjà à un stade avancé professionnellement parlant. J’avais mis de l’argent de côté. Aujourd’hui je vis de la location de deux appartements. C’est une chance énorme, monstrueuse et ça me permet d’avoir des projets.

Et demain ?

Je suis très engagée et je suis à l’origine d’un blog : « Les crabes dansent au Croisic ». J’ai mon petit public aujourd’hui. Je suis relativement active sur les réseaux sociaux. Je ne rate pas une occasion de parler du cancer métastatique. Le blog existe depuis 2013. J’ai fait des rencontres grâce au blog, j’ai rencontré une amie en particulier. Ensemble, on ne parle pas que de cancer. On essaie de l’éviter. On vit !

J’ai le projet de vivre le plus longtemps possible. Je veux profiter de mes enfants, de mon mari. Je veux voyager, j’ai encore plein de pays à découvrir. Ça c’est le truc qui est pesant dans le quotidien. On se dépêche de vivre.

Retour en haut